Patrik Marier, PhD, Chercheur responsable de l’Équipe VIES

Patrik Marier est professeur titulaire au Département de science politique de l’Université Concordia, titulaire de la chaire de recherche sur le vieillissement et les politiques publiques depuis 2015 et directeur scientifique du Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale du Centre intégré universitaire en santé et services sociaux (CIUSSS) Centre Ouest de l’Île de Montréal (CODIM) depuis 2013. Depuis 2014, il est responsable de l’axe 3 (politiques) de l’équipe qu’il a grandement contribué à développer. Le professeur Marier possède une solide expérience en direction d’infrastructure de recherche. Il est reconnu par ses pairs, au Canada et à l’étranger, pour ses travaux en matière de politiques sociales, d’administration publique, et de retraite.

L’équipe VIES a obtenu son premier financement par le FRQSC en 2005 et ses travaux se poursuivent depuis. Ses membres ont exploré plusieurs grands thèmes et concepts leurs permettant de mieux comprendre les mécanismes d’exclusion et d’inclusion sociale des personnes âgées : diverses formes d’exclusion, représentations sociales, discrimination envers les personnes âgées et la vieillesse, reconnaissance, redistribution des ressources, solidarité, etc.

L’équipe a été dirigée par plusieurs chercheur.e.s responsables. Depuis 2018, l’équipe est sous la responsabilité de Patrik Marier, professeur titulaire au département de science politique de l’Université Concordia. Anne-Marie Séguin, professeure titulaire au Centre Urbanisation Culture Société de l’Institut national de la recherche scientifique, a dirigé l’équipe de 2012 à 2018. Précédemment, Michèle Charpentier (département de travail social, UQAM), Nancy Guberman (département de travail social, UQAM) et Jean-Pierre Lavoie (CSSS Cavendish-CAU) ont aussi assuré la responsabilité de l’équipe. 

Aujourd’hui, l’équipe de recherche en partenariat FRQSC VIES (Vieillissements, exclusions sociales et solidarités) regroupe 14 chercheur.e.s issu.e.s de différents établissements universitaires (Institut national de la recherche scientifique, Université Concordia, Université de Montréal, Université du Québec à Montréal, Université Laval, Université McGill) et milieux de pratiques (CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Maison Cross Roads, Réseau FADOQ, Table de concertation des aînés de l’île de Montréal – TCAÎM). Les travaux des membres de l’équipe s’inscrivent dans le champ de la gérontologie sociale et sont teintés d’un riche travail interdisciplinaire. En effet, nos membres proviennent d’horizons disciplinaires diversifiés (ex. aménagement, anthropologie, droit, géographie humaine, science politique, sexologie, sociologie, travail social, urbanisme) et il s’est développé au sein de l’équipe, au fil des ans, une réelle volonté et capacité de travailler ensemble, dans une perspective d’interdisciplinarité, enrichissant ainsi la compréhension des aspects sociaux du vieillissement.

L’équipe croit fermement à l’importance de concevoir les aînés comme des acteurs de leur vieillissement, de mettre en lumière leurs paroles et leurs gestes, leurs capacités, leurs contributions et aussi leurs besoins et leurs difficultés. Cette perspective tend à éviter le piège de voir les aînés comme objets de recherche passifs ou uniquement comme des personnes n’ayant que des besoins, dépendants des politiques et des services. Les membres de l’équipe ont à cœur de mettre en œuvre des projets de recherche qui ont pour objectifs d’identifier les moyens et les pistes d’action pour favoriser une réelle inclusion sociale des personnes âgées et, par conséquent, une amélioration de leurs conditions de vie.